L'actualité immobilière de l'agence Arrio
28 sept

On achète une maison en vente à Villennes-sur-Seine de 1% sur 15 ans !

AdobeStock_140020196

Vous avez une maison à vendre à Villennes-sur-Seine ? Bonne nouvelle,  depuis mi-mai, les acheteurs sont de retour sur le marché avec la ferme intention de devenir propriétaires. Les banques qui ont bien compris l’intérêt qu’elles pouvaient tirer de la situation accordent de nouveau d’excellentes conditions de crédit. Ainsi il est aujourd’hui possible d’emprunter à moins de 1 % sur 15 ans, des taux réels négatifs au regard de l’inflation à 2,1 % ! Résultat, en juillet, les taux de crédit ont retrouvé leur niveau historique de fin 2016 pour les meilleurs profils. Et dans ce contexte de reprise de la demande, les banques accordent des taux exceptionnellement bas aux clients potentiels les plus rentables : les primo-accédants et les hauts revenus…  Certains obtiennent 0,80% sur 20 ans !

Comme en témoigne le Baromètre des « chouchous des banques » du courtier Vousfinancer.com, les taux sont à nouveau à un niveau record pour les meilleurs profils avec un réel impact sur le coût total du crédit… Avec des taux proches de 1 %, voire même inférieurs, le coût d’un crédit de 200 000 € sur 20 ans a été divisé par 5 en seulement 6 ans, passant de 90 870 € à 20 750 € soit 10 % du montant du prêt contre 45 % en 2012…

Avec un coût total de 20 750 € sur 20 ans (correspondant au montant des intérêts versés à la banque sur toute la durée du prêt pour rappel), emprunter 200 000 € sur 20 ans coûte ainsi en moyenne 1 037 € par an, contre 4 543 € en 2012…

« Jusqu’à maintenant, on raisonnait assez peu en coût total du crédit, mais davantage en termes de mensualité ou de capacité d’emprunt… mais à ces niveaux de taux, emprunter ne coûte pratiquement plus rien ! Depuis 2012, le coût d’un crédit sur 20 ans a été divisé par près de 5 ! À ce niveau de taux records, tous ceux qui en ont encore la capacité ont intérêt à s’endetter… », précise Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée