L'actualité immobilière de l'agence Arrio
30 Août

Avec un bien immobilier moins énergivore, vous pouvez faire construire jusqu’à 30% de plus à Villennes-sur-Seine !

Vous pensez acheter un terrain et faire construire un bien immobilier, à Villennes-sur-Seine, en Île-de-France? Faire construire est toujours un beau projet ! Et la bonne nouvelle c’est que, depuis cet été, si vous respectez les exigences en matière d’exemplarité énergétique, environnementale ou de bâtiment à énergie positive, vous pourrez construire plus grand ! Une belle opportunité, non ? Comme vous le savez, en Île-de-France, les règles d’uranismes sont très strictes. On ne fait pas toujours ce qu’on veut. Et les terrains rares et étroits ! Alors, faites construire un bien immobilier « écologique » sur votre terrain à bâtir à Villennes-sur-Seine et vous pourrez bénéficier d’un bonus de 30 % de surface à construire ! C’est Ségolène Royal qui l’a annoncé à la fin du mois de juin. Désormais, le décret d’application n°2016-856, du 28 juin fixe les nouvelles règles et modifie « l’article R. 111-21 du code de la construction et de l’habitation en précisant les exigences en matière d’exemplarité énergétique ou environnementale ou de bâtiment à énergie positive pour bénéficier du bonus de constructibilité, lorsque le plan local d’urbanisme le prévoit. »

Bon à savoir
• La construction fait preuve d’exemplarité énergétique si sa consommation conventionnelle d’énergie est inférieure au moins de 20 % à celle applicable aux constructions neuves (RT2012).
• Sur le plan environnemental, la quantité des émissions de gaz à effet de serre au cours de l’ensemble du cycle de vie de la construction doit être inférieure à un seuil exprimé en kilogrammes d’équivalent dioxyde de carbone par mètre carré le bâtiment doit présenter des émissions de gaz à effet de serre inférieures à un seuil sur l’ensemble de son cycle de vie (construction et exploitation du bâtiment).
• Votre construction doit aussi respecter des caractéristiques minimales concernant la valorisation des déchets de chantier, le recours aux matériaux biosourcés, la qualité de l’air intérieur avec l’emploi de matériaux faiblement émissifs en composés organiques volatils et la mise en œuvre d’installations de ventilation performante.

C.V. / Bazikpress © Unclesam

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée