L'actualité immobilière de l'agence Arrio
28 Oct

Bonne période pour mettre en vente votre maison à Médan

Vous cherchez à vendre votre maison à Médan, en banlieue parisienne ? Un conseil : ne tardez pas. Les maisons à Médan bénéficient elles aussi du dynamisme retrouvé du marché immobilier. Leurs ventes progressent donc ! Depuis le printemps, avec la baisse continue des taux et une certaine stabilité des prix, les acheteurs ont retrouvé le chemin des agences immobilières avec la ferme intention de concrétiser leur projet !
Et évidemment, Médan n’est pas en reste ! Ici, comme ailleurs, après une période difficile, le redressement progressif et régulier des ventes a donc permis de retrouver un bon niveau d’activité, à peine en dessous des moyennes de la dernière période de haut de cycle. Et d’ailleurs, les chiffres du 2e trimestre le prouvent : les ventes en Île-de-France ont progressé de 14 % en un an (40 370 ventes).

Le niveau exceptionnellement attractif des taux des crédits
Tout d’abord, la Banque de France indique qu’en juin 2016 ces taux avaient baissé de 0,5 point en 6 mois. Du fait d’une réduction globalement modérée des prix depuis le point haut (de 4 à 11% selon les marchés), la solvabilité des ménages s’est donc améliorée. Ensuite, de nombreux acquéreurs potentiels, restés attentistes pendant ces dernières années, ont décidé de concrétiser leur opération, poussés par l’attractivité des taux et désormais convaincus qu’une correction sévère des prix n’était plus d’actualité. Un effet de rattrapage dynamise donc les ventes.

Cependant, la dynamique du marché actuellement à l’œuvre ne ressemble pas à celles des précédents cycles. Actuellement dans l’ancien, les acquéreurs achètent essentiellement pour se loger, sans anticipation spéculative de plus-values, car les prix restent élevés. Les investisseurs continuent de bouder le logement ancien. Ils ont retrouvé le chemin des bureaux de vente dans le neuf, qui lui aussi affiche d’excellents niveaux d’activité.

C.V. / Bazikpress © JPC-PROD

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée