L'actualité immobilière de l'agence Arrio
28 Nov

Vendez votre maison de Triel-sur-Seine maintenant plutôt qu’en 2017 !

De quelle manière fonctionne le marché immobilier les années de l’élection du Président de la République ? Ces échéances ont-elles une quelconque influence sur le comportement des Français concernant l’acquisition immobilière ? C’est la question que s’est posée le Crédit Foncier, organisme spécialisé dans les financements. Si l’on sait que généralement, ces années-là, les Français sont plus attentistes, continuent-ils pour autant à acheter ? Si vous voulez vendre votre maison à Triel-sur-Seine, cette réalité peut vous intéresser.

Le Crédit Foncier a essayé de faire le point. Après s’être penché sur une période de quarante ans, de 1971 à 2013, et avoir analysé les transactions annuelles pour mesurer les effets de ces sept scrutins (1974, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007 et 2012), il a publié en octobre dernier une étude plutôt explicite. Alors que dit-elle ? À chaque élection du plus haut dignitaire de l’État français, les ventes baissent. De 3,8% en moyenne. Seule 2002 fait exception à la règle. La bonne nouvelle, c’est que l’année précédant l’échéance électorale, elles augmentent en moyenne de 4,6% et celle d’après de 2,3%.

• 1974 (Valéry Giscard d’Estaing): -5,6%
• 1981 (François Mitterrand): -6,2%
• 1988 (François Mitterrand): -0,2%
• 1995 (Jacques Chirac): -4,8%
• 2002 (Jacques Chirac): +3,4%
• 2007 (Nicolas Sarkozy): -1,3
• 2012 (François Hollande): -11,6%

Sur la base de ces chiffres, le Crédit Foncier a estimé que les transactions pourraient se replier autour de 810 000 unités l’an prochain contre 840 000 cette année. Ce qui demeurerait donc quand même une bonne année. Une prédiction qui semble aller dans le sens du ressenti des professionnels de l’immobilier. En effet, dans une enquête réalisée du 29 août au 5 septembre 2016, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 experts du secteur, avec l’institut de sondage CSA, 53 % des sondés ont estimé que l’élection présidentielle aurait un impact négatif durant les mois précédant l’élection, 32 % aucun impact et 9 % un impact positif.

Vous voulez vendre votre maison à Triel-sur-Seine ? Alors, n’hésitez plus !

C.V. / Bazikpress © Fredex

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée